Jésus – la Cène (2017)

 

L’image.

Ralph Schulze prétend être Jésus.

Nous avons tous les deux eu l’idée de mettre en scène « La Cène » (le dernier souper), principalement inspirée du célèbre tableau de Léonard de Vinci. Mais au lieu de représenter les 12 disciples de Jésus, il a voulu les remplacer par sa femme en tant que Marie Madeleine et 11 personnes d’origine sociale pauvre.

Pour concrétiser sa vision, j’ai loué une église pour une journée et payé 11 sans-abri pour qu’ils me servent de modèle.

Ralph Schulze à propos de la photo :
« Cette photo est un mélange de « La Cène » de Léonard de Vinci et de la « Parabole du grand souper ». Cette parabole parle d’un homme riche qui invite toutes les personnalités importantes de sa ville à un banquet. Au dernier moment, tous les invités se décommandent pour des raisons insignifiantes. L’homme riche envoie alors ses serviteurs chercher tous les gens de la rue, afin que la bonne nourriture ne soit pas gâchée. Cette photo montre la vraie signification de cette parabole. L’homme riche est Jésus lui-même, qui donne le banquet avec Marie Madeleine. La nourriture symbolise la puissance de soutien et de guérison de Dieu, qu’il voulait réellement donner aux dirigeants religieux et politiques du monde. Mais comme ils n’ont pas accepté l’invitation, qui a duré des décennies, ce pouvoir est maintenant distribué à ceux qui se sont égarés dans la société, ici représentés par les sans-abri sur la photo. « 

Merci beaucoup à : Assistant : Dennis Köhler, Vidéographe : Clemens Helmchen Modèles : Ralph Schulze, M. Magdalena, B. Bürger, R. Flicky, H. Kissmann, W. Loeffel, Lolek, E. Mahnke, K. Pridal, K. Schiddrigkeit, R. Schneider, Umer, S. Zierenberg, Les foyers de jour pour sans-abri de Berlin « Warmer Otto », « KLIK » et la paroisse de l’Église évangélique Saint-Paul, Berlin.
Print: Hahnemühle Fineart Baryta Print, Passepartout Frame: Nielsen Alpha frosted silver

 

ÖFF! ÖFF! 1we (2017)

Öff ! Öff ! à propos de la photo :
« Ces dernières années, j’ai eu la visite d’un photographe qui voulait faire une photo surréaliste de moi. Maintenant Felix Bassler l’a terminée… Ma tête jaillit du sol de la pelouse de Real-Utopia… Quoi qu’il en soit, nous avons certainement besoin de suffisamment d’espace pour la communion, l’unité, l’identification — pour qu’il puisse y avoir une responsabilité réelle/globale… — Tous comme des parties d’un organisme vivant, pour donner à chaque élément sa place unique dans ce monde…. Et ne pas se déconnecter par le biais d’intérêts à motivation spécifique et subjective…. #1with earth (#1 avec la terre). »

Merci beaucoup à : ÖFF! ÖFF / Jürgen Wagner
Print: Hahnemühle Fineart Baryta Print, Passepartout Frame : Nielsen Alpha frosted silver

 

Ours, loup et petit chien (2017)

Un ours, un loup et un petit chien à Grazer Damm, Berlin.

Merci beaucoup à : Assistenten: Dennis Köhler, Jo Heeyoung Modèles : Un loup, Lhasa Apso et une sculpture de l’ours
Print: Hahnemühle Fineart Baryta Print, Passepartout Frame: Nielsen Alpha frosted silver

 

Erika Eiffel – Rendez-vous avec le Mur de Berlin (2016)

Erika Aya Eiffel à propos de la photo :
« Cette photo évoque l’esprit d’OS et nos relations intimes et significatives avec les objets qui nous entourent… même ces objets incompris comme le Mur de Berlin. Merci Félix d’avoir partagé ton talent photographique pour capturer un beau moment que je n’imaginais que dans ma tête. »

Merci beaucoup à : L’assistante : Dennis Köhler, Jo Heeyoung Le héros: Erika Aya Eiffel Modèles : Fabian Neupert
Print : Hahnemühle Fineart Baryta Print, Passepartout Frame : Nielsen Alpha frosted silver